A

Amour d’été, le nouveau son électro planant de Malory

Coucou c’est nous !


Le Prescripteur, c’est le magazine féminin créé par Prescription Lab pour vous parler beauté sans niaiserie, mode sans complexe et vous présenter des femmes et des hommes sans limite !

S’abonner au Prescripteur papier


Recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres Le Prescripteur glissé dans la box beauté Prescription Lab !

Si vous recherchez le son qui va électriser votre été, il vient de sortir sur Youtube et il est signé Malory. Ce jeune chanteur, auteur et compositeur s’est entouré du photographe en vogue Viktor Vauthier pour réaliser un clip esthétique dans lequel on reconnait Elodie Christ et Carmen Kassovitz. Un casting super frais pour un son qui éclabousse…

A quel moment votre amour pour la musique a commencé ? 

Mon amour pour la musique a commencé au début des années 1990. A la maison, je baignais dans plusieurs ambiances musicales : ma mère écoutait de la chanson française comme M.Berger, J.Dutronc, S.Gainsbourg, F.Gall et de la musique antillaise/africaine comme Kassav ou Koffi Olomide alors que mon grand frère écoutait à fond Nirvana, The Doors, Led Zeppelin.

 

Quels ont été vos premières inspirations musicales ? Qui sont vos idoles de jeunesse ? 

J’écoutais beaucoup de rap et mon grand frère du rock / grunge donc mes premières inspirations musicales sont un mélange des deux ! Mes idoles de jeunesse étaient Mc Solaar, Doc Gynéco mais aussi Kurt Cobain, Pink Floyd ou encore 2Pac. 

Aujourd’hui, comment décririez-vous votre univers musical ?

 De la chanson française, parfois teintée de pop, de basses funk ou d’électro. 

Amour d’été sort aujourd’hui avec une signature clairement électro. Comment décririez-vous ce morceau ? 

Après avoir vu le film KIDS de Larry Clark, j’avais envie d’écrire une chanson qui parle des passions de jeunesse, des amours d’été, des flirts sous alcool/drogues, mais en version soft. Je me suis inspiré de la scène où la bande de Telly entre par effraction dans la piscine du quartier pour prendre un bain de minuit.

Vous chantez en français et le revendiquez ! Pourquoi ? 

J’adore la langue française, je la trouve propice aux belles métaphores et aux jeux de mots. Et puis mon niveau d’anglais est très faible ! Pour moi, Jean Fauque et Boris Bergman sont des génies !

Pour le clip, vous vous êtes entouré de Viktor Vauthier, un choix esthétique fort. Pourquoi lui ? 

Viktor Vauthier est un pote et il adore lui aussi l’univers de Larry Clark. Après avoir fait une série de photos ensemble, je lui ai proposé de réaliser son premier clip sur Amour d’été.

Votre Instagram @yohannmalory affiche une mosaïque ficelée, c’est votre côté modeux qui ressort ?

 Je ne pense pas être un modeux, j’ai juste envie de mélanger des textes de Bukowski, des poèmes de Fante, des jeux de mots ainsi que les paroles de mes chansons aux images pour présenter mon univers.

Le thème de l’amour habite la plupart de vos morceaux. Quel sentimental êtes-vous ? 

Je suis le genre de sentimental qui aime prendre le temps de discuter la nuit entière en buvant un Bowmore Black Rock sur « Bijou Bijou » d’Alain Bashung puis en dansant sur « Mile High » de James Blake et Travis Scott.

Quels sont vos projets prévus cette année ? Côté musique et cinéma (votre seconde passion ?) 

La sortie de mon album  » Chagrin Bitume » prévue pour la rentrée 2019 et mes premiers concerts; la présentation de ma première nouvelle « Métropole Blues » et de mon premier scénario de film.

Votre mantra qui vous pulse chaque jour ? 

Trouve ce que tu aimes et laisse le te tuer.

 

 

 

 

Charlotte D.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
300
  Subscribe  
Me notifier des