A

Antidote, le futur de la mode éthique !

Coucou c’est nous !

S’abonner au Prescripteur papier

Cuir de champignon, fibre d’orange… Les matières écolo s’invitent dans une mode plus éthique sans qu’on parvienne encore à s’y retrouver ! Pionnière en la matière, Sophie Zembra, créatrice de la Smart Fashion Week, nous facilite la tâche en réunissant sur son nouvel eshop Antidote des marques de mode branchées qui prennent soin des hommes, des animaux et de la planète. Notre dressing va changer d’air…

Tu as toujours travaillé dans la mode ?

Pas du tout ! Je suis vitrailliste de métier (ndlr : spécialisée dans la réalisation de vitraux !). J’ai ensuite bifurqué dans la décoration textile où je m’occupais du sourcing. C’est comme cela que j’en suis venue à m’intéresser aux matières. J’ai réalisé que chaque bout de tissu avait une histoire et qu’une mode éthique était possible.

sophie-1

winwood
Nous nous sommes retrouvées au Winwood Café , 61 rue Charlot (Paris !)

 

Quelle genre de matière t’a particulièrement inspirée ?

Il y en a une multitude : les cuirs végétaux comme le cuir d’ananas ou le cuir de champignon, la fibre d’orange… Tout n’est pas encore bien au point, mais je me suis passionnée pour le sujet et cela m’a poussé à lancer un shop éthique Shopethik en 2014. Je voulais montrer qu’il existait des solutions pour consommer éthiquement de la mode. J’ai commencé par des basiques, des tee-shirts en coton bio, car il n’y avait pas grand chose à l’époque ! Tous les créateurs mis en avant sur mon shop devaient avoir des labels précis : respect de l’humain, de l’environnement, commerce équitable, engagement pour le droit des animaux…

 

Tu as décidé d’arrêter Shopethik pour lancer Antidote, pourquoi un tel tournant ?

Parce que je m’étais trop enfermée dans les labels et que je souhaitais revenir à un positionnement beaucoup plus mode et créatif ! Sur Shopethik, j’étais partie sur des labels très concrets et finalement j’en suis revenue car cela ne fait pas tout ! Il y a beaucoup de petits artisans d’Afrique par exemple qui mériteraient le label et qu’ils ne l’ont pas, faute d’information ! Et puis j’avais perdu le côté esthétique et coup de coeur lié à l’achat mode ! J’ai donc lancé Antidote, mon tout nouveau projet, pour montrer toute la créativité qu’il y a autour de l’achat mode éthique. Le eshop est sorti ce mois-ci.

 

look-2
Décryptage du look : Haut + bas Cienne qui choisit des matières les plus écologiques et durables possible, le tout fabriqué en plein Garment district à NYC // Chaussures Studio Susi vegan, faites en plastique recyclé !
Antidote-3
Décryptage du look : Haut + bas Wylde, 100% Recyclable et Made in France ; Pochette Sarah’s bag confectionné par des prisonnières, des mères célibataires Libanaises et des refugiées syriennes ; Boucles d’oreilles Soko, engagé pour le commerce équitable et le developpement économique en Afrique.

Qui est ta principale clientèle ?

J’avais une clientèle très engagée sur Shopethik mais pas forcément celle que je voulais capter. Avec Antidote, je souhaite toucher des personnes qui aiment la mode et qui cherchent à la consommer de manière plus éthique, ce qui me correspond mieux. Je ne veux pas culpabiliser mes clients, au contraire ! J’ai eu le déclic suite au succès de la Smart Fashion Week que j’ai lancée avec une amie l’année dernière autour de la mode responsable : nos conférences étaient pleine à craquer, de nombreuses questions fusaient, j’ai senti qu’il y avait une appétence pour une nouvelle manière de consommer la mode.

 

Pourquoi avoir choisi le nom Antidote ?

Parce que je vois ma marque comme une solution au problème de la fast fashion polluante. Parce qu’Antidote résout le problème de la dispersion des marques éthiques sur le web pour les réunir sur une marketplace engagée sur le plan éthique tout en restant créatif !

 

sophie-2

Tu souhaites rester 100% digital ou ouvrir des boutiques physiques ?

Notre toute première boutique ouvrira avant Noël à Miami !

 

Etonnant ! Pourquoi avoir choisi Miami comme première ville d’implantation ?

Parce que le marché français n’est pas encore prêt. Sur Shopethik, je vendais beaucoup plus en Angleterre, en Allemagne, aux US… qu’en France ! Je pense que je reviendrai ici, cela fait partie de mes projets à plus long terme ! Après concernant le choix de Miami, c’est plus un coup de coeur pour le quartier de Winwood que nous avons ressenti avec mon mari à l’occasion d’un voyage. (ndlr : on comprend mieux pourquoi Sophie nous a donné rendez-vous au Winwood café !) On est tombé fou amoureux de cette ambiance street art, de son marché bio le samedi, de ses petits concept stores… C’est un nouveau quartier qui monte à Miami. J’y crois beaucoup !

 

D’abord la nourriture, aujourd’hui la mode, de quel oeil vois-tu cette tendance de l’achat éthique ?

C’est le futur. Des concepts comme le mien, il va y en avoir des tonnes et cela deviendra j’espère la norme ! La mode éthique n’a pas de limite et ses prix ne sont pas dissuasifs. C’est parfois dur d’y avoir accès, faute de connaissance, d’où le lancement d’Antidote pour aider toute personne qui souhaite consommer la mode autrement à trouver des pièces tendances et responsables.

Antidote-4
Décryptage du look : Haut + bas Where Moutains Meets qui choisit des matières écologiques et made in USA) ; Chaussures Veja, sociales et écolo !
Antidote-1
Décryptage du look : Chemise Kilometre dont les broderies sont réalisées par des ateliers familliaux dans les provinces reculées d’Inde et du Mexique avec pour but de promouvoir leur artisanat ! Nous avions rencontré Alexandra Senes, fondatrice de la marque il y a quelques mois !

A titre perso, tu ne portes que des vêtements éthiques ?

C’est encore difficile d’acheter des vêtements mode et écolo aujourd’hui car cela oblige à chercher et à savoir exactement où l’on va ! Evidemment je porte beaucoup les vêtements des créateurs que je revends, déformation professionnelle oblige, mais j’avoue avoir encore des pièces qui ne sont pas éthiques dans mon dressing que je ne veux pas jeter ! Cela m’arrive aussi de craquer pour des vêtements qui ne sont pas éthiques mais je regarde toujours l’étiquette pour m’assurer d’un minimum de respect de l’environnement et de l’humain. Mon dressing est en transition.

 

T’installer à Miami alors que Trump refuse tout engagement écolo ne t’effraie pas ?

Cela me pousse encore plus à me dire qu’il faut lancer des initiatives comme la mienne. Tous les Américains ne suivent pas Trump, loin de là. Je compte justement sur tous ces citoyens qui n’attendront pas leur Président pour faire bouger les choses.

Découvrez Antidote, le tout nouvel eshop de Sophie engagé pour la mode éthique ici !

 

*

Découvrez notre routine beauté personnalisée ainsi que notre gamme de cosmétiques naturelles en vous abonnant à la box Prescription Lab ! Entre 50 et 100€ de produits haut de gamme pour seulement 19,60€/mois !

CALL-TO-ACTION-FEVRIER

Categories
Charlotte D.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Antidote, le futur de la mode éthique !"

avatar
300
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
mohit
Invité
mohit