C

Claire Prouvost, « C’est notre travail en tant qu’illustrateur ou graphiste de faire passer des messages forts »

Coucou c’est nous !


Le Prescripteur, c’est le magazine féminin créé par Prescription Lab pour vous parler beauté sans niaiserie, mode sans complexe et vous présenter des femmes et des hommes sans limite !

S’abonner au Prescripteur papier


Recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres Le Prescripteur glissé dans la box beauté Prescription Lab !

« C’est notre travail en tant qu’illustrateur ou graphiste de faire passer des messages forts », ce sont les mots de Claire Prouvost, illustratrice française basée à Dublin. Son Instagram, une merveilleuse mosaïque colorée de femmes aux profils et caractères différents, est teinté d’un message féministe qui nous a touchées. On lui a posé 5 questions pour notre Semaine Internationale des Droits des Femmes !

Ta signature est un trait minimaliste et trois couleurs : bleu outremer, rouge vermillon et jaune d’or ! Comment expliques-tu cette orientation de ta palette ?

J’ai eu de bonw conseils quand j’ai commencé à dessiner un peu plus. Ne pas trop se focaliser sur la palette colorée et plutôt sur le style de dessin. Du coup, j’ai acheté trois ou quatre tubes de gouache, des couleurs primaires. Quand j’ai commencé à les utiliser sans les mélanger, je suis tombée amoureuse de la pigmentation et de la richesse de ces couleurs. Expérimenter avec une couleur palette très limitée m’a curieusement apporté énormément de liberté. Depuis je travaille avec ces couleurs digitalement, et elles font partie intégrante de ma signature.
Autoportrait de Claire Prouvost

 

J’adore dessiner une attitude, un fort caractère, et j’adore faire des portraits en donnant une personnalité différente à chaque femme, en jouant sur des détails, des couleurs, des ombres…

Tes dessins représentent énormement la femme. Pourquoi est-elle une telle source d’inspiration pour toi ? Que t’inspire-t-elle ?

Je ne sais pas vraiment. Je trouve qu’elle sont juste une source d’inspiration infinie. Quand je cherche des choses à dessiner, je me dis « pourquoi pas des hommes, ou des animaux… » et puis je trouve d’incroyables photos de femmes, dans la mode, les magazines, Pinterest, en allant aàla piscine, quand je vois mes amies… J’ai l’impression de ne pas avoir épuisé le sujet. En fait, je ne fais qu’effleurer la surface! J’adore dessiner une attitude, un fort caractère, et j’adore faire des portraits en donnant une personnalité différente à chaque femme, en jouant sur des détails, des couleurs, des ombres… Et je me rends compte qu’il y a une telle variété dans chacune d’ell e! J’imagine qu’elles m’inspirent par leur force et leur différence, c’est ça que j’ai envie de représenter.

 

 

La lune a un pouvoir mystique, poétique et féminin très fort, très propice à l’inspiration artistique.

 

J’ai repéré parmi tes dessins beaucoup de référence à la Lune. Crois-tu en ses pouvoirs sur notre bien-être ? Te sens-tu particulièrement connectée à elle ou elle n’est pour toi qu’un sujet esthétique dans tes dessins ? ^^

Pour la #magicmoonweek, qui a été initiée par un groupe d’illustratrices dont je fait partie sur Instagram, nous avons lié la féminité à la lune. Je n’ai jamais vraiment « cru » à quoique ce soit sur ses pouvoirs, mais cette semaine m’a vraiment inspirée et permis de faire quelques recherches sur le sujet. Mais je pense qu’avant tout, elle a un pouvoir mystique, poétique et féminin très fort, très propice à l’inspiration artistique.

 

Le féminisme est un thème qui revient souvent dans tes dessins notamment avec la série que tu as publié en septembre dernier. Quel(s) message(s) souhaitais-tu faire passer à travers ce projet ?

Un message éducatif avant tout. Je pense qu’en représentant des sujets forts avec beaucoup de couleurs et des informations condensées (comme les citations qui accompagnaient chaque illustrations), on arrive vraiment à faire passer l’information. En tout cas, c’est notre travail en tant qu’illustrateur ou graphiste de faire passer des messages forts. Ce challenge pour Inktober était l’occasion de faire mes recherches sur ces femmes incroyables et de les représenter à ma façon. Quitte à dessiner, autant en faire une expérience bénéfique à tous les niveaux ! Par ailleurs, j’ai eu beaucoup de retours positifs sur cette série, et certains portraits seront exposés dans des écoles et imprimés pour différentes causes.

 

Une citation féministe parmi celles que tu avais illustré te touche tout particulièrement ?

Il y en a beaucoup… « Girls should never be afraid to be smart » de Emma Watson, et « Equality shatters barriers » de Dorothy Pitman Hughes.

 

Si tu devais proposer un projet de loi en faveur du droit des femmes, que proposerais-tu ?

D’obliger un nombre égal de femmes et hommes en politique, au sein de l’union Européenne, des grandes entreprises… bref, au sein de toutes les institutions qui ont un pouvoir de décision élevé dans notre société et pour notre futur.

 

Categories
Charlotte D.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
300
  Subscribe  
Me notifier des