C

Coloration : Et si on passait à la couleur ?

Coucou c’est nous !

S’abonner au Prescripteur papier

Ça y est, on est au taquet pour se lancer dans la grande aventure de la coloration ! Après avoir râlé pendant des lustres contre nos cheveux ternes, louché sur les reflets auburn de notre voisine de bureau et traqué nos quelques cheveux blancs à la pince à épiler, nous voici convaincue, mais un peu déboussolée… On commence par quoi et comment ? Christophe-Nicolas Biot, coiffeur star et expert de la couleur nous explique.

Brève Histoire de la coloration

Même si cela peut aussi être une histoire de mode, l’envie de modifier sa couleur de cheveux n’est pas née d’hier ! Les égyptiens seraient les premiers à avoir utilisé des plantes comme le henné pour foncer leurs chevelures de jais, suivis des grecs et des romains qui innoveront dangereusement en mixant végétaux et métaux type plomb ou mercure pour recouvrir leurs cheveux blancs, et dans la série « beauty faux-pas », les belles vénitiennes qui feront dorer pendant des heures leurs crinières magistrales enduites de soufre et de miel, voire d’urine, au soleil de terrasses palatines, pour obtenir leur fameux blond. Mais pas de panique, l’eau a coulé sous les ponts, et les techniques de coloration évolué considérablement, jusqu’à revenir depuis quelques années à des formulations plus douces, végétales et naturelles de plus en plus plébiscitées.
cheveux

L’ère du Bio

L’ère du Bio touche donc aussi le domaine de la coiffure et la santé de nos cheveux et c’est une bonne nouvelle ! Car si l’on se pose autant de questions avant de se lancer dans un processus de teinture, c’est que l’on a un peu de mal à démêler le vrai du faux au sujet de son effet plus ou moins nocif sur le cheveu, et à déterminer lequel entre les temporaires sans oxydants plus adaptés aux simples reflets, les tons sur tons sans ammoniaque parfaits pour couvrir les premiers cheveux blancs, et les permanents avec oxydation et ammoniaque pour éclaircir, foncer et cacher 100% des cheveux blancs, nous conviendrait. De quelle façon commencer ? Maison, coiffeur professionnel ?

Christophe-Nicolas Biot

On a choisi de poser toutes ces questions judicieuses à un des coiffeurs coloristes parisiens les plus hype et les plus créatifs du moment : Christophe-Nicolas Biot, directeur artistique Wella, concepteur de La Maison de coiffure éponyme à Paris, du « Bar à Chignon Minute », du « Bar des Coloristes », de l’Atelier BioT où l’on vient goûter au plaisir de la beauté dans un cadre tout en sensorialité.

Christophe, on voit de plus en plus de jeunes filles et de femmes tenter la coloration (elles étaient plus de 60% ces dernières années), selon vous quand peut-on commencer raisonnablement à y songer ?

Pas avant 16 ans car avant cet âge, les cheveux changent beaucoup. Ensuite, on peut se colorer les cheveux tout au long de sa vie.

Par quelle type de coloration devrait-on débuter ?

Tout dépend de ce que l’on recherche. Bien sûr la coloration végétale est naturelle donc sans risque d’allergie si on a le cuir chevelu sensible. En revanche si on veut éclaircir il faut se tourner vers la coloration conventionnelle car la coloration végétale ne permet pas d’éclaircir, c’est d’ailleurs la seule chose qu’elle ne fasse pas !

Vous êtes l’un des précurseurs de la coloration bio, quels sont pour vous les inconvénients des colorations classiques et les vrais bénéfices du bio ?

« La coloration classique que nous appellerons  » conventionnelle « , à base d’eau oxygénée et autres composants chimiques, crée des effets racines puisqu’il y a « oxydation « , c’est donc une contrainte pour l’entretien. Elle peut aussi dessécher le cheveu en altérant sa fibre et provoquer voire déclencher des phénomènes d’allergies pour les clientes sujettes a ce phénomène. Cela concerne cependant une minorité de personnes, les formules étant aujourd’hui plus douces qu’avant.

A contrario, la coloration bio, végétale ou botanique à base de plantes et 100% naturelle ne provoque pas d’effet racines, présente une estompe des reflets au bout de 8 a 10 semaines, un cheveu brillant et gainé car sa fibre est respectée, son écaille lisse et refermée. Les cuirs chevelus sensibles ne sont pas agressés par des agents chimiques, il n’y a donc aucun risque d’allergie.

 

La coloration bio est aussi durable que les chimiques, je le revendique haut et fort !

 

cheveux-2

Y-a-t-il eu tout de même des améliorations au niveau de la « toxicité » des colorations classiques ?

Bien sûr, comme évoqué plus haut, les marques ne cessent d’améliorer leurs formules, de plus en plus respectueuses du cuir chevelu. Elles sont aujourd’hui quasiment toutes enrichies d’agents de soin pour une chevelure soyeuse et brillante.

Concernant les cheveux blancs, tous les types de coloration sont-ils aussi efficaces pour les camoufler ?

Les colorations conventionnelles sont faites à base d’eau oxygénée, elles sont donc efficaces pour recouvrir les cheveux blancs.

Les colorations végétales ont fait beaucoup de progrès dans ce domaine et couvrent aujourd’hui 100% des cheveux blancs. Le processus se fera en deux phases : une phase de pré-pigmentation et une phase de coloration.

Peut-on mixer coloration maison et en salons sans souci et existe-t-il des colorations Bio maison ?

Oui on peut mixer les deux si on utilise les mêmes produits ! A l’atelier BioT comme à la Maison de Coiffure, nous avons mis à disposition de nos clientes les  » doses à emporter  » végétales et botaniques, ce qui permet à la cliente de se faire les retouches chez elle avec la même formule que dans nos salons et d’avoir un meilleur suivi.

En revanche, il faut éviter de faire des colorations bio ou végétales en salon et ensuite faire des retouches à la maison avec de la coloration conventionnelle !

La coloration « bio » est-elle aussi durable que les chimiques ?

Absolument et je le revendique haut et fort puisque lorsque les cheveux sont colorés avec des colorations bio ou végétales et sont entretenus avec des produits naturels ou bio (shampoings, masques, huiles etc) il y a un respect complet et total de la fibre et donc des reflets et pigments !

En revanche lorsque les cheveux sont colorés avec une coloration bio ou végétale il ne faut pas les soigner avec des produits (masques, shampooings etc) non bio. Cela n’est pas compatible, les résultats seront moins satisfaisants sur le long terme. Mais je crois que les personnes qui choisissent le végétal vont généralement au bout de cette démarche, que ce soit dans la consommation de produits de beauté ou de produits d’entretien de la maison, de leur façon de se nourrir… C’est une philosophie de vie.

Comment bien entretenir des cheveux colorés ?

En les traitant avec des soins nourrissants et tout ce qui sert à garder des écailles fermées, ce qui permet de garder la brillance et les reflets apportés par les pigments végétaux.

 

Les nouvelles colorations maison ultra-douces :

COULEURS-DOUCES

(1) Saint Algue Palette Perfect Gloss Ton sur Ton, 4,95 euros

(2) Garnier, Olia, Décoloration Permanente Superblonds, 17,80 euros

(3) Schwartzkopf, Perfect Mousse, 9,10 euros

 

Les colorations Bio :

COULEURS-BIO

(1) Botanic Color By Biot (en vente après une coloration à L’Atelier BioT, à partir de 30 euros)

(2) Logona, Soin Colorant 100% Végétal, 9,95 euros

(3) Herbatint, Soin Colorant Permanent, 9,99 euros

 

Les soins experts de la couleur :

SOINS-EXPERTS

(1) Redken, Color Expert Magnetic, Après-Shampoing, 18,50 euros

(2) Klorane, Crème de jour à la Grenade, 10 euros

(3) Natural Pigma, Soin Raviveur d’Eclat, 26,50 euros

(4) Phytodess, Shampoing au Thé Blanc et Masque au Buriti, 22 euros et 33 euros

(5) Franck Provost, Expert Couleur, Soin Révélateur d’Eclat sans rinçage, 6,50 euros

(6) Garnier, Olia, Huile de soin Intense, 10,60 euros

 

Pour les raccords racines et le camouflage des cheveux blancs entre deux couleurs :

ARTICLE-COLORATION-RACINES

(1) Garnier, Kit Racines réutilisable 100% Ultra-Brun. 5,60 euros

(2) L’Oréal Paris, Magic Touch, 10 euros

(3) L’Oréal Professionnel Paris, Hair Touch Up, 18,90 euros

 

* * *

Découvrez notre programme beauté distribué dans la box haut de gamme et tendance Prescription Lab d’une valeur comprise entre 50 et 100€ pour seulement 19,60€/mois !

CALL-TO-ACTIOFEVRIER2

Marie M.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
300
  Subscribe  
Me notifier des