C

Crevées ? Comment (bien) choisir votre anticerne

Coucou c’est nous !


Le Prescripteur, c’est le magazine féminin créé par Prescription Lab pour vous parler beauté sans niaiserie, mode sans complexe et vous présenter des femmes et des hommes sans limite !

S’abonner au Prescripteur papier


Recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres Le Prescripteur glissé dans la box beauté Prescription Lab !

Vous avez remarqué ? Même les plus tendances « nude » ou « no-makeup »  d’entre nous ne sortent jamais sans leur anticerne favori tapi dans leur sac, prêt à être dégainé au moindre coup de mou. Il est notre chouchou make-up, mais pour qu’il ne nous trahisse jamais, comment le choisir et comment l’appliquer ? On vous explique !

Attention zone sensible

Le contour de l’œil est la zone la plus réactive du visage avec une peau bien plus fine que celle du reste du corps, un film hydrolipidique beaucoup moins dense (donc moins protecteur) et des mouvements de l’œil fatiguant régulièrement l’épiderme. Tous ces facteurs peuvent provoquer cernes, ridules, poches, bref, un joli panel de trucs bien gonflants, dont les anti cernes sont heureusement là pour contrer les effets et dissimuler les traces !

Des soins pour délasser nos regards fatigués

Avant de faire le tour des solutions cosmétiques, nous avons demandé à Audrey Monot, responsable de la formation internationale chez Ioma Paris de nous confier quelques astuces pour garder un regard reposé :

 « Avant l’application d’un anti cernes, je préconise souvent l’utilisation d’un soin contour de l’œil à la texture gel (de préférence) ou crème. On masse en lissage puis on tapote pour activer la microcirculation.

En complément, boire 1,5L d’eau par jour est important car l’hydratation joue un rôle essentiel dans la micro circulation. Dans la même optique, il ne faut pas non plus hésiter à se rincer le visage à l’eau froide.

On essaie de limiter l’alcool, la cigarette et les anti dépresseurs qui ralentissent la micro circulation et favorisent l’accumulation des toxines.

Et je recommanderais d’appliquer son soin anti cernes et poches aussi et même plutôt le soir, car la micro circulation ralentit durant la nuit et l’effet bleuté est accentué le matin. »

 

Clarins, Hydra-Essentiel, masque yeux désaltérant, défatigant, 38 euros | Ioma, concentré contour des yeux Jeunesse Eclair, 89,90 euros | Dr Pierre Ricaud, Luminexpert, soin regard 3 en 1, 12,90 euros | La Roche-Posay, Tolériane, Ultra Contour Yeux, yeux sensibles, 18,60 euros | Klorane, BB crème yeux au bleuet, patchs lissants défatigants, 12,90 euros et 13,80 euros | SVR, Topialyse Palpébral, crème anti cernes longue tenue, 14,90 euros | Dior, Hydra Life, soin yeux hydratation givrée | Etat Pur, Apigénine actif pur contre les cernes, 26 euros | Sanoflore, Aqua Hypnotica, essence botanique défatigante yeux et cils, 19 euros

La bonne texture

Pas facile de s’y retrouver entre réflecteurs de lumière, correcteurs, anti cernes et toutes les textures qui vont avec ! Et pour être honnête, certains « make up faux pas » commis avec ces produits sont vraiment cata : le fameux  regard de panda  à cause d’une teinte trop claire, la matière qui file dans les ridules, les impressions plâtre sur la paupière…un anti cernes pas adapté peut vite faire ambiance carnaval !

Pour corriger les imperfections et matifier en même temps : les compacts

Couvrant car mi-crémeux, mi-poudrés, ils assurent une bonne correction sans risquer de faire de paquet car ils s’étalent facilement au doigt, à l’éponge ou au pinceau. Ils évitent aussi les retouches anti-brillance.

Laura Mercier, Secret Concealer, 28 euros | Dessange, Cover’Touch, anti cernes, 30 euros | Zoeva, palette Concealer Spectrum, 22 euros

En mode simplissime à appliquer : les crayons et les pinceaux

Pas besoin de pinceau en plus ou d’éponge pour les appliquer et une prise en main hyper facile, les sticks correcteurs conviennent aux beautystas un brin pressées. Leur texture peut se fondre au doigt et peut faire office d’highlighter, mais leur couvrance est souvent assez légère, donc plus adaptée à des cernes moins marqués.

Dior, Diorskin Forever, anti cernes, 32 euros | Make up For Ever, Ultra  HD couvrance invisible, 25,95 euros | Nars, anti cernes éclat, chez Sephora, 30,95 euros | Revlon, Colorstay anti cernes, 7,30 euros | Laura Mercier, Candleglow concealer et highlighter, 32 euros | NYX Cosmetics, HD Studio Photogenic correcteur, 6,90 euros | Yves Rocher, stylo rayonnant jeunesse, correction et éclat, 19,90 euros | Studio Make Up, Soft Touch Concealer, 12 euros | Too Faced, Born This Way correcteur, en exclu chez Sephora, 27,80 euros

Les plus couvrants : les textures crème 

Idéales pour les cernes foncés et les regards très marqués, elles sont modulables et se présentent souvent avec un stick intégré pour des formules assez fluides, ou en tubes à appliquer au pinceau ou à l’éponge.

 

Vichy, Dermablend SOS Cover Stick, 16,30 euros | Camille Albane, stick correcteur, 20,60 euros | Lancôme, Effacernes longue tenue, 32 euros | Tolériane Teint, pinceau correcteur cernes, 14,70 euros | Kat Von D, Lock –it Concealer Creme, en exclu chez Sephora | Revlon, Photoready™ anti cernes, 12,90 euros | Sephora, base yeux universelle, 12,95 euros

Pour une application et une tenue parfaite, on misera toujours sur le pinceau ou l’éponge.  La peau étant très fine, ils donneront un effet plus naturel.

 

La teinte parfaite 

Se tromper sur la texture de votre anti cernes n’est pas dramatique, en revanche, on ne lâche rien sur sa couleur ! Une teinte inappropriée aura tendance à accentuer les défauts !

Pour définir la bonne nuance, on reste sur la même logique que pour notre fond de teint : un demi-ton au-dessous de notre carnation naturelle.

  • Si nos cernes sont plutôt bleus, on optera pour des nuances beiges ou roses pour contrer la couleur de base.
  • S’ils sont plutôt violets ou marron, on ira sur des tons jaunes ou pêche.

La technique qui tue

L’anti cernes, quelle que soit sa texture, doit être posé avec subtilité du coin interne de l’œil vers l’extérieur. Pour l’appliquer, on utilisera donc, de préférence, un pinceau ou une éponge adaptée et on tapotera si besoin au doigt pour flouter l’ensemble. On le pose toujours après un fond de teint et on poudre ensuite le tout pour fixer la matière sur le visage. Et bien sûr, non content de nous débarrasser de nos valises sous les yeux, notre concealer peut aussi nous sauver en cas de vilains boutons très disgracieux ! Un vrai chou ce produit !

Marie M.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
300
  Subscribe  
Me notifier des