L

La Fashion Week en quelques clics – #1 New York

Coucou c’est nous !


Le Prescripteur, c’est le magazine féminin créé par Prescription Lab pour vous parler beauté sans niaiserie, mode sans complexe et vous présenter des femmes et des hommes sans limite !

S’abonner au Prescripteur papier


Recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres Le Prescripteur glissé dans la box beauté Prescription Lab !

Le meilleur (et parfois le pire…) des défilés à portée de clavier pour une place en front row assurée !

Episode 1 : Fashion Week de New York, du 7 au 15 septembre

 

1-KANYE
Crédit – Eddie Eng – @theyeezymafia

Le plus à l’ouest – Yeezy

Pour sa quatrième saison, Kanye West a malheureusement raté la marche, avec des chaussures et des mannequins effondrées sous la chaleur, et des vêtements d’hiver présentés pour l’été. Une expérience hors du temps, à ne pas retenter.

 


 

2-ALEXANDER-WANG
Crédit – @alexanderwangny

Le plus vitaminé – Alexander Wang

Son départ de Balenciaga a visiblement reboosté Alexander Wang : deux collections inventives et irrévérentes en une (femme et homme), suivies d’une collaboration avec Adidas qui clôt le défilé en beauté. Le cool new-yorkais à son apogée.

 

Spring 2017 Runway. #WANGSS17

Une vidéo publiée par ALEXANDER WANG (@alexanderwangny) le

 


 

3-BRANDON-MAXWELL
Crédit – @brandonmaxwell

Le plus prometteur – Brandon Maxwell

Déjà remarqué par Michelle Obama herself, le nouveau prodige de la mode américaine livre une collection joyeuse aux lignes élégantes et épurées dans la grande tradition de l’Upper East Side. À suivre de près.

 


 

4-TOMMY-HILFIGER
Crédit – @tommyhilfiger

FOCUS – Le plus digital – Tommy Hilfiger

Après un relatif passage à vide durant plusieurs saisons face à un repositionnement de ses concurrents (Ralph Lauren devenu plus luxe, Michael Kors plus accessible), le géant américain opère un virage 100% digital pour sa nouvelle collection, résolument plus jeune et incarnée par l’insta-top du moment aux 22 millions de followers, Gigi Hadid. Dans le décor féérique d’un parc d’attractions, Tommy Hilfiger a réussi le pari risqué de conquérir les rédactrices de mode par la pertinence d’une collection fidèle à son ADN preppy and fun, tout en touchant un public plus large et connecté avec la possibilité d’acheter immédiatement les modèles du défilé sur son site. Un succès à 360° qui vaut la peine d’être salué dans un monde de la mode en pleine révolution 2.0.

 


Et on n’a pas résisté…

Note à nous-mêmes : réfléchir à deux fois avant d’investir dans une paire de talons Yezzy…

 

 


Faites partie des premières initiées à découvrir notre box beauté

BTN-SUR-ARTICLE3

Pauline Delsalle

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
300
  Subscribe  
Me notifier des