L

La Fashion Week de Paris AW 18/19 en 3 looks Women Power !

Coucou c’est nous !


Le Prescripteur, c’est le magazine féminin créé par Prescription Lab pour vous parler beauté sans niaiserie, mode sans complexe et vous présenter des femmes et des hommes sans limite !

S’abonner au Prescripteur papier


Recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres Le Prescripteur glissé dans la box beauté Prescription Lab !

Entre les Snapchat trop rapides et les diapos trop lentes, arrêt sur image en 3 looks coups de cœur et girlpower (#journeeinternationaledelafemme) des défilés prêt-à-porter Automne/Hiver 18/19: 3 visions d’une femme forte, dont 2 par des créatrices montantes, qui résument la semaine des défilés en 1 photo et quelques mots. Mieux qu’une place en front row !

Marine Serre – La plus badass

fashion-week-paris-3-look-women-power-le-prescripteur-chanel-3

Il a fallu peu de temps à la jeune suissesse Marine Serre pour s’imposer parmi les grands et scotcher les critiques du premier rang ! Repérée au Festival d’Hyères en mai dernier, elle défile pour la première fois cette saison avec une signature tout aussi « in your face » qu’avant (combinaisons intégrales, cagoules…), mais avec un style qui gagne en élégance et en amplitude. Ses emblèmes badass, la virgule Nike et le croissant, se retrouvent mais par touches, comme ici sur les chaussures du look 13. Il offre par ailleurs une ligne de jean impeccable et un joli clash de couleurs avec les superpositions de foulards vintage récupérés en top bustier sur un haut noir (#passionupcycling). On n’oublie pas la touche access fun avec le sac boule façon topcase de scooter. Une collection et une évolution sur les chapeaux de roues !

Chloé – La plus nomade

fashion-week-paris-3-look-women-power-le-prescripteur-chanel

Pour sa deuxième collection, Natacha Ramsay-Levi (ancien bras droit de Nicolas Ghesquière chez Balenciaga puis Louis Vuitton) affirme sa vision d’une femme Chloé baroudeuse et pas fifille, comme avec ce look 5 qui allie les références 70s emblématiques de Chloé (collier chaîne, imprimé bleu psychédélique de la chemise) avec une nouvelle touche plus androgyne et sportswear : un manteau d’équitation futuriste (hello Balenciaga), un pantalon façon treillis et des semi-boots de rando (à talon ouvragé quand même J). Des pièces bien pensées pour s’évader d’un quotidien sauvagement urbain et réveiller la nomade qui est en nous ( « Nomade » est aussi le nom du nouveau parfum maison, tiens tiens J ).

 

Chanel – La plus rock

fashion-week-paris-3-look-women-power-le-prescripteur-chanel-2

Quand certains glissent subrepticement des références outdoor dans une collection avec un manteau ou une couleur, Chanel et Karl Lagerfeld transforment carrément le Grand Palais en forêt (rêvons plus grand !) pour une collection qui prend joliment l’air du temps. Les références éternelles de la maison sont coolisées, comme avec ce look 69 où le matelassage emblématique et les galons se portent en doudoune plutôt qu’en tailleur sur une robe du soir brodée (voir notre article sur le brodeur de Chanel, Lesage, ici) ; les cheveux sont coiffés vite fait bien fait (on en doute, mais c’est l’effet ( J) , la perle n’est pas collier mais boucle rock portée en décalé de chaque côté. Un effet superposé faussement négligé qui redonne un sens presque romantique au terme « prêt-à-porter ».

Pauline Delsalle

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
300
  Subscribe  
Me notifier des