L

La Fashion Week en quelques clics – #2 Milan

Coucou c’est nous !


Le Prescripteur, c’est le magazine féminin créé par Prescription Lab pour vous parler beauté sans niaiserie, mode sans complexe et vous présenter des femmes et des hommes sans limite !

S’abonner au Prescripteur papier


Recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres Le Prescripteur glissé dans la box beauté Prescription Lab !

Le meilleur (et parfois le pire…) des défilés à portée de clavier pour une place en front row assurée !

1-GUCCI

Le plus chargé : Gucci

Alessandro Michele a créé l’événement depuis son arrivée chez Gucci en 2015, multipliant les surprises et les références à chaque collection. Trop, peut-être ? Cette fois-ci, il était difficile de ne pas se perdre entre les allusions à la pop-culture, la Renaissance, les années 70, la numérologie… Un labyrinthe mode dont on sort avec le tournis.

 


2-PRADA

Le plus minimaliste : Prada

La reine de la mode milanaise Miuccia Prada revient avec succès à ses fondamentaux des années 90, qui vont comme un gant à la femme du printemps 2017 : de la ligne, du noir et de l’épure. Avec toutefois des touches de fantaisie et d’irrévérence dans les imprimés et les accessoires qui prouvent qu’elle n’a pas dit son dernier mot. Bravo.

 


3-BOTTEGA-VENETA

Le plus classe : Bottega Veneta

La maison au célèbre cuir intreciatto fêtait avec ce défilé ses 50 ans, ainsi que les 15 ans de Tomas Maier à la tête de sa création. Tout cela avec l’élégance et la précision d’une collection femme et homme à la fois ultra-luxe et très portable, en témoigne Lauren Hutton, 72 ans, rayonnante sur le podium.

 


4-DOLCEGABBANA

FOCUS – Le plus appétissant : Dolce & Gabbana

Le duo le plus célèbre de la mode italienne a encore prouvé qu’il était à l’avant-garde de la tendance digitale et du second degré, avec une collection qui célèbre comme toujours l’Italie, mais où les références de Naples à la Sicile (les pâtes, la Madone, le Martini) sont plus au service d’une joie de vivre toute méridionale que d’un fashion statement. Résultat : des vêtements et accessoires hautement instagramables, des mannequins souriantes et une audience déchaînée Un pari gagné al dente.

 


Et on n’a pas résisté…

A partager le shot de bonne humeur communicatif au final du défilé Dolce & Gabbana. Même Anna Wintour, l’impassible rédactrice en chef du Vogue US, applaudit, un événement !

The Women’s Fashion Show closes with elegant unity. Video by @fashiontomax. #DGSS17 #DGTropicoItaliano #DGFamily

Une vidéo publiée par Dolce & Gabbana (@dolcegabbana) le

 


Faites partie des premières initiées à découvrir notre box beauté

BTN-SUR-ARTICLE5

Pauline Delsalle

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
300
  Subscribe  
Me notifier des