F

Food Mood : quand Noémie Bourrié cuisine en fonction de notre humeur !

Noémie Bourrié, c’est la foodista qui se cache derrière le compte insta et podcast @metropoleat ! C’est aussi une amie du Prescripteur qui réalise régulièrement des recettes miam miam pour le magazine. Du coup quand Noémie nous a dit qu’elle sortait son premier livre de recettes, on était comme des folles ! Noémie nous raconte l’histoire de Food Mood paru aux éditions Webedia Books ce mois-ci : un condensé de recettes yummy qui s’adaptent à nos humeurs !

Tu fais quoi dans la vie Noémie ?

Actuellement je gère le site internet (partie éditoriale et e-commerce) d’une fantastique marque de bijoux amérindiens appelée HARPO. Le sujet me passionne, j’en apprends plus sur les cultures de certaines tribus du Sud-Ouest des Etats-Unis chaque jour, tout en m’émerveillant de leur savoir faire en terme de joaillerie de haute qualité. De plus, c’est génial de pouvoir évoluer dans une entreprise familiale dont les valeurs et l’image de marque restent inchangées depuis 50 ans 

D’où te vient ta passion pour la food ?

Ce qui est sûr, petite, j’ai toujours aimé manger! Vraiment j’avais presque une obsession pour le sujet. J’ai un souvenir très net où ma mère venait me chercher après l’étude quand j’étais en CP et où je lui demandais ce qu’on aillait dîner et qu’elle m’a dit « mais mais chérie tu me demandes TOUT LE TEMPS ça ». En grandissant, je voulais être cuisinière. J’ai fait mes premiers gâteaux avec l’une de mes cousines, regardé des centaines de fois ma grand-mère pétrir sa pâte à pizza, je me suis toujours imprégnée des gestes et expériences de mon entourage. C’est vraiment dans mes trippes, tout simplement. 

Noémie Bourrié par © Betül Balkan

 

Parle-nous de ton podcast metropoleat…

A chaque épisode je discute avec un.e expatrié.e vivant en France et prêt.e à partager avec nous la nourriture de son pays d’origine: entre plats d’enfance, repas de fête, souvenir familiaux et autres plaisirs culinaires, c’est un vrai voyage gustatif que nous offre chaque invité.e pendant une quarantaine de minute. L’idée est d’aborder les nourritures étrangères, non pas comme un guide gastronomique mais comme un journal intime mixé à un carnet de recettes personnels. Selon les épisodes, à la fin de chaque enregistrement, je me rends avec mon invité.e dans un restaurant de son choix, censé bien représenter la nourriture de son pays, ou nous faisons ensemble une recette de son répertoire. Autant dire que c’est un vrai voyage gustatif. 

Comment est né ton livre Food Mood ?

En fait je suis partie d’un constat: j’ai beau adorer cuisiner et être obsédée (on l’a maintenant bien compris) par la nourriture, je ne suis pas du tout acheteuse de livres de recettes, car la plupart du temps je trouve le sujet trop étriqué dans une thématique. J’ai voulu penser ce livre comme un bon wingman du quotidien, et qu’est-ce qui joue sur ce qu’on veut manger au quotidien? Et bien notre mood! Voilà comment est né l’idée d’un livre qui peut accompagner tout à chacun dans sa vie courante, au gré de ses moods. 

On trouve quoi dans Food Mood ?

Le livre se décompose en 5 chapitres, dans lesquels je l’espère chacun.e pourra se retrouver selon les jours: On a ainsi des recettes pour les moments de Flemme, pour les envies de plats régressifs et réconfortants, pour les moments où on veut recevoir et impressionner ses invités, pour voyager par l’assiette et enfin… pour accompagner (ou pas hehe) une pratique sportive.

Le Lassi mangue dans le chapitre Voyage Voyage

Quelle(s) recettes fétiches as-tu dévoilées ? Fais nous saliver…

Ohlala il y en a tellement! Mais allez je te fais un top 5, une recette par chapitre…

  • La soupe de tomate et son grilled cheese Sandwich dans le chapitre de La Flemme
  • Le cordon bleu dans le chapitre Back to School
  • Le crumble aux mûres dans le chapitre Come Together
  • Le Lassi mangue dans le chapitre Voyage Voyage
  • La Crème au chocolat vegan dans le chapitre J’vais à la salle.  

Parle-nous de ton cordo bleu… dont tu nous dévoile la recette !

Impossible de trouver un plus grand classique de notre enfance ! Cette petite demi-lune sortie de son enveloppe en plastique, qui grillait dans la poêle et qu’on mangeait avec des coquillettes ou du riz. Rien que d’y penser, on retombe en enfance. Faisons-en ici une version adulte digne de ce nom !

Instructions

Pour 2 personnes
Préparation : 10 min
Cuisson : 20 min

Ingrédients :

  • 2 escalopes de dinde
  • 1 tranche de jambon 40 g de comté
  • 4 c. à s. de farine
  • 1 œuf
  • 6 c. à s. de chapelure
  • 25 g de beurre ou 3 c. à s. d’huile de tournesol

Recette :

Étalez les escalopes sur une planche et martelez-les à l’aide d’un rouleau à pâtisserie ou d’un autre objet massif, afin que chacune ne fasse plus que quelques millimètres d’épaisseur.

Coupez la tranche de jambon en deux et déposez chaque moitié sur chaque escalope.

Ajoutez quelques lamelles de comté sur le jambon et refermez les escalopes comme un portefeuille. Découpez le jambon qui dépasse si besoin.

Conseil : ajustez le nombre de tranches de comté en fonction de la bonne fermeture des cordons bleus.

Préparez 3 assiettes creuses : l’une avec la farine, l’autre avec l’œuf battu et la dernière avec la chapelure.

Maintenez une escalope bien fermée dans vos mains et roulez-la successivement dans la farine,l’œuf et la chapelure. Faites de même avec la deuxième escalope. S’il vous reste de l’œuf et de la chapelure, répétez l’opération pour créer une panure d’autant plus épaisse et croustillante.

Dans une grande poêle, faites chauffer le beurre
ou l’huile, puis faites rissoler les cordons bleus à feu moyen pendant 7 min au moins sur chaque côté. Veillez à ce que la panure ne noircisse pas : au besoin, faites cuire à feu plus doux, mais quelques minutes de plus.

Pour un côté encore plus régressif, optez pour un accompagnement digne de votre enfance : pommes rissolées, coquillettes, riz avec ketchup… Tout est permis !

Ça fait quoi de sortir Food Mood, ton premier livre ?

C’est hyper excitant ! En fait j’ai du mal à réaliser… je pense que ma première claque a été quand je me suis rendue en librairie et que j’ai pu voir le livre en rayon ! J’ai besoin que ce soit palpable et surtout d’avoir le retour des gens. J’espère que le livre trouvera son public 😀

Tu manges quoi ce soir ?

Et bien écoute j’ai envie de me tester de faire des pâtes, cuisiner un peu à la façon d’un risotto, pour un rendu bien crémeux. J’ai vu plusieurs recettes qui reprennent cette idée et ça me tente bien. Si c’est probant, je partagerai ça sur mon compte instagram! @metropoleat

19.90€ en librairie !
CategoriesBien-être

Poster un Commentaire

avatar
300

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de