L

Le moment des hypersensibles est-il venu ?

Lancée en 2019 à l’initiative de Saverio Tomasella, docteur en psychologie, et de son éditeur Leduc,  la journée mondiale de l’hypersensibilité fête son 3ème anniversaire le 13 janvier. On estime entre 15 et 25 % de la population qui serait concerné par ce vécu. Une flambée de livres, d’articles traitent en long et en large de la place de la sensibilité au quotidien. Le doute change de camps, l’hypersensibilité a la côte. On fait le point ensemble ?

La notion peine encore à trouver une définition et sa place dans la sphère scientifique. Normal,  le sujet a été mis sur la table il y a à peine 30 ans. En 1996, la psychologue Elaine N Aron jette un pavé dans la mare avec son ouvrage « The High Sensitive person » vendu à plus d’un million d’exemplaires. Le terme « Hypersensible » fait son entrée dans la sphère publique.

Hypersensibilité, de quoi parle-t-on ?

Attention, terrain miné, le terme a le vent en poupe mais les avis divergent.  Le concept couvre un large champ d’expériences. Le risque ?  Se transformer en  «mot valise» et devenir imprécis voire inapproprié.

On se lance dans une petite définition ? L’hypersensibilité se caractérise par une réaction émotionnelle qui monte de manière exponentielle jusqu’à créer une réaction excessive.  Résultat, la personne se sent en décalage avec son entourage. Elle perçoit les choses avec des yeux et un cœur d’extra-terrestre. En un mot, elle n’est pas dans le moule et on lui fait sentir via des remarques qui semblent banales mais qui au font sont très blessantes. Concrètement, c’est quoi le quotidien d’un hypersensible.

Trop c’est trop !

Voilà l’expression la plus partagée par la communauté des hypersensibles. « Le monde dans lequel nous vivons est hypo sensible, comme anesthésié. Alors souvent, une personne très sensible a reçu de son entourage  l’indication qu’elle n’était par normale (…).  Tu es trop sensible. Tu pleures tout le temps. Tu as toujours un truc qui ne va pas. Tu as tout pour être heureux. Arrête de faire du cinéma. Tu te poses trop de questions. » explique Manon Baëlen autrice de l’ouvrage « Sensible, et alors ? » *. 

Effectivement, l’hypersensibilité génère un trop plein émotionnel qui débouche sur des réactions excessives. La personne se sent en porte à faux avec ses proches qui ne comprennent pas ses réactions. Résultat, la plupart des hypersensibles se répriment, cachent leur jeu et passent à côté de leur personnalité.  La souffrance ressentit  « ne vient pas de la sensibilité, mais du comportement adopté (…) : faire semblant, s’adapter, vivre comme les autres en renonçant à être soi », poursuit  Manon Baëlen.

Autrement dit, être sensible n’est pas une tare. En revanche, réprimer sa sensibilité est la source du problème. Ca vous parle ?

Suis-je un sensible qui s’ignore ? Les 5 sentiments et impressions qui mettent la puce à l’oreille.

Saverio Tomasella et Cédric  Vitaly coauteurs de l’indispensable « L’hypersensibilité pour les nuls » les résument ainsi.

  1. J’ai le sentiment d’être perdu, de vivre cette grande sensibilité comme une faiblesse, un problème contraignant à éliminer ou à résoudre.
  2. J’ai l’impression de vivre de manière différente et excessive les situations que d’autres qualifient de « banales ».
  3. J’ai le sentiment de ne pas être compris et de ne pas comprendre les autres.
  4. J’ai la sensation d’être bizarre, en décalage et inadapté.
  5. Je ressens la difficulté ou la souffrance de vivre dans un monde stressant et normatif.

Tels sont les sentiments les plus cités lors d’une enquête réalisée auprès d’une population hypersensible et dévoilée dans cet ouvrage très complet sur le sujet.

Passons en mode positif ! Qu’apporte une forte sensibilité ?

Ok la société mets la plupart du temps des bâtons dans les roues des ultrasensibles. Erreur grave erreur, car la sensibilité est une chance pour changer le monde, le colorier, le parfumer et créer des formes de rapprochements entre les individus vers plus d’empathie et de profondeur relationnelle.

Florilège des petites merveilles offertes pour une sensibilité libre et assumée

  • Ma curiosité est sans limite.
  • Je suis spontanée et authentique alors ne bridez pas mon grand cœur.
  • Je suis une contemplative qui voit et admire ce que beaucoup ignore ou ont oublié.
  • Je rêve sans modération.
  • J’assume d’être un.e incorrigible romantique.
  • Je suis sincère et vit à 150 % mes relations.
  • J’ai une imagination débordante.
  • J’ai une conscience des autres et une empathie au dessus de la moyenne.
  • Je suis en perpétuelle quête de sens.

Comment repérer pour mieux gérer  le fameux « Trop plein d’émotions » ?

Commençons par rappeler une information capitale. « Ce n’est pas l’émotion qui est désagréable, c’est notre résistance à l’émotion. A cause  des mécanismes de répression, c’est moins fluide, les émotions stagnent, s’accumulent, peuvent parfois exploser façon « Cocotte-minute » », explique Manon Balaëns.

« Vous êtes l’océan d’où émerge la vague : vous n’êtes pas la vague. Cette émotion, vous pouvez vous autoriser à la vivre. C’est tout. Vous pouvez l’accueillir comme un ami en détresse qui tambourine à la porte pour entrer, la prendre dans vos bras et l’entourer d’amour» poursuit Manon.

Quels sont les signes avant coureurs quand la saturation émotionnelle s’installe :

  • L’absence de filtre, je me perds dans la multitude d’informations qui me parvient. Je suis perdu ! Les neurosciences expliquent désormais cette impression. Chez les hypersensibles,  il semble que le thalamus (centre de gestion des informations et de l’attention) fonctionne moins bien.
  • J’ai des réactions peu voire pas tout ajustées à la situation. Exemple :  je me défends trop ou pas assez.
  • Je sur interprète de propos ou des situations.
  • J’éprouve un sentiment d’épuisement.

Que faire quand la saturation est là ? 10 bonnes habitudes d’hypersensibles à utiliser à discrétion

  • Faire quelque chose qui me rends heureux.

La bonne idée : Focus sur des activités créatives, une ballade en forêt, une séance etc.

  • Ecouter son corps et s’en occuper

La bonne idée : Chanter, danser, écouter de la musique, faire du yoga, prendre un bain chaud.

  • Avoir une bonne hygiène de vie

La bonne idée : Soigner son sommeil, éviter les excitants et le sucre, boire de l’eau et des infusions.

  • S’aérer l’esprit, bouger quand la cocotte minute gronde !!

La bonne idée : faire une pause, couper ses écrans, sortir de la pièce.

  • Demander de l’aide quand c’est trop difficile.

La bonne idée : Réaliser et accepter que l’on ne peut pas tout faire est libérateur.

  • Bien s’entourer, soigner son environnement

La  bonne idée : Fréquenter le plus possible des personnes ouvertes d’esprit et positives. S’aménager un petit coin perso à son goût pour y vivre dans sa bulle.

  • Apporter de la légèreté dans sa vie

La bonne idée : Rire, pratiquer l’autodérision et l’humour.

  • Prendre du plaisir

La bonne idée : Profiter d’avoir des sens hyper développés pour en jouer dès que vous en avez envie ou éprouver le besoin.

  • Savoir donner et recevoir

La bonne idée : Accepter de l’aide et reconnaître les cadeaux de la vie

  • Décompresser

La bonne idée : Faire une sieste, une ballade, un puzzle, tricoter etc.

On est loin d’avoir fait le tour de la question alors voici une sélection de livres sur les hypersensibles pour aller plus loin

  • Pour ceux ou celles qui veulent balayer le sujet dans son ensemble : L’hypersensibilité pour les nuls par Saverio Tomasella et Cédric Tavaly, éditions First, 324 p, 17,95€
  • Pour ceux ou celles qui veulent du pratique, des tests et des exercices : Le cahier d’activité  des hypersensibles, 40 tests et exercices pour mieux se connaître et mieux vivre, par Elaine N Aron, Leduc, 271 p ; 18 €
  • Pour ceux ou celles qui veulent un témoignage et des solutions : Sensible, et alors ? Apprivoiser ses ressentis énergétiques et sa spiritualité, Manon Baëlen, Leduc,  244 p, 18 €
  • Pour ceux ou celles qui veulent booster les dons spirituels de l’hypersensibilité : Les hypersensibles spirituels, ces intuitifs en or, Géraldyne Prévot-Gigant, Leduc, 217 p, 17€
CategoriesLifestyle

Poster un Commentaire

avatar
300

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de