M

Ma Coiffeuse Afro : “Je souhaite devenir un acteur phare de la beauté des personnes noires !”

Coucou c’est nous !


Le Prescripteur, c’est le magazine féminin créé par Prescription Lab pour vous parler beauté sans niaiserie, mode sans complexe et vous présenter des femmes et des hommes sans limite !

S’abonner au Prescripteur papier


Recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres Le Prescripteur glissé dans la box beauté Prescription Lab !

 

Plus secs, avec des boucles très serrées, les cheveux afro sont un type de cheveux qui nécessitent deux fois plus de connaissances et de soins particuliers que les autres. Conscientes de ces problématiques, nous sommes allées à la rencontre de Rebecca, fondatrice de Ma Coiffeuse Afro qui nous a parlé de son projet et de ses engagements. 

Comment t’es venue l’idée de créer Ma Coiffeuse Afro ?

Ma passion pour cet univers est née en voyant ma mère travailler dans ses instituts de beauté, c’est elle qui m’a donné l’envie de me lancer. J’ai toujours eu du mal à trouver une coiffeuse pour mes cheveux afro, j’étais obligée de passer par Le Bon Coin, j’envoyais des messages pour savoir si la personne était disponible et à quel tarif, si elle avait des photos de ses prestations… Cela me prenait un temps fou !

J’ai regardé ce qui se faisait à l’international et là j’ai vu qu’il n’y avait rien du tout ou alors seulement des annuaires qui référencent 2 ou 3 coiffeuses mais aucune plateforme comme Balinea ou Treatwell ! Il y avait un concours sur BFM Business, j’ai envoyé ma candidature et quelques jours après on m’a contactée en me disant que je faisais partie des projets retenus. C’est là que je me suis dit que je me lançais vraiment !

Quel est le concept ?

C’est une plateforme qui permets de réserver avec des coiffeurs et maquilleurs à domicile. Elle est dédiée aux femmes aux cheveux crépus, frisés et bouclés ! Aujourd’hui, en terme de coiffure, le panier moyen chez une femme afro est cinq fois plus élevé que chez les caucasiennes. Pour se faire maquiller, on ne peut pas non plus aller dans un Sephora ou un Marionnaud car tout le monde ne maîtrise pas un maquillage sur une peau afro.

 

Comment se passe l’adhésion à la plateforme pour une coiffeuse ?

On regarde l’expérience de la personne qui veut nous rejoindre, les photos de ce qu’elle fait, les feedback des clientes. Le problème c’est que si on voit qu’elle n’est pas apte à nous rejoindre, on ne peux pas encore lui proposer de se former car il n’existe pas de formation ! On espère pouvoir faire bouger les choses car un métier ça passe avant tout par l’apprentissage.

Quelle est la clientèle ?

Principalement des femmes noires et métisses qui ont les cheveux crépus. C’est aussi des femmes blanches aux cheveux bouclés qui préfèrent passer par ce type de plateforme car c’est beaucoup plus adapté à leur type de cheveux qui ont des besoins spécifiques !

Quelles sont les valeurs que vous souhaitez défendre à travers Ma Coiffeuse Afro ?

Ce n’est pas seulement une plateforme de coiffure c’est aussi un engagement, c’est la représentation des femmes noires qui est en jeu. Il faut faire quelque chose car ces femmes ont besoin de services et de produit adaptés. Il y a aussi un souci de formation car il n’existe aucune formation dédiée à ce type de cheveux en France !

Vous venez sortir une gamme de compléments pour les cheveux, pouvez-vous nous en dire plus ?

J’aime beaucoup échanger avec mes clientes, leur demander ce qu’elles veulent et ce qui leur manque ! Quand elles m’ont dit qu’elles n’avaient rien pour la pousse de cheveux et qu’elles avaient les cheveux cassants l’idée des compléments m’est venue.

On avance main dans la main avec nos clientes qui d’ailleurs sont aussi les égéries de la marque ! Ce sont nos abonnées qui nous disent ce dont elles ont besoin et pourquoi.

On a donc pensé à des compléments naturels, à base de plantes et de vitamines avec notamment du romarin pour stimuler la pousse. La formule est sans gluten, vegan et est faite exprès pour les cheveux crépus et frisés qui sont plus fragiles et ont tendance à casser.

Comment voyez-vous l’avenir de Ma Coiffeuse Afro?

On se laisse beaucoup guider, c’est un travail d’équipe. Je le vois surtout comme un projet à l’international. Je souhaite devenir un acteur phare de la beauté des personnes noires !

 

Pour découvrir l’univers de Ma Coiffeuse Afro c’est par ici !

 

https://macoiffeuseafro.com

 

 

Aliénor de Perier

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
300
  Subscribe  
Me notifier des