M

Masculin sacré : pourquoi on en parle si peu ?

Coucou c’est nous !


Le Prescripteur, c’est le magazine féminin créé par Prescription Lab pour vous parler beauté sans niaiserie, mode sans complexe et vous présenter des femmes et des hommes sans limite !

S’abonner au Prescripteur papier


Recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres Le Prescripteur glissé dans la box beauté Prescription Lab !

Oui, oui, vous nous avez bien entendu : on vous parle bien de masculin sacré. Même si aujourd’hui, on parle beaucoup du retour du féminin sacré, il faut savoir que le féminin et masculin sacrés sont deux énergies complémentaires. Chaque être humain en ont besoin, homme comme femme. Alors pourquoi parlons-nous autant du féminin, au détriment du masculin ?

Qu’entend-on par féminin et masculin sacré ?

Deux énergies divines que nous portons en nous. « Il s’agit en quelque sorte des idéeaux énergétiques à atteindre pour trouver notre équilibre intérieur, mais aussi au sein de la société. » explique Josée-Anne Sarazin-Côté dans son Grand Livre du Fémin Sacré (aux éditions marabout). « L’équilibre se révèle d’une importante capitale. C’est lui que l’on recherche, pas la domination d’une énergie ou de l’autre. »

Quelles sont les caractéristiques du féminin et du masculin sacré ?

Le féminin sacré, dont on parle beaucoup aujourd’hui, est lié au courage, à la compassion, à l’indépendance, à l’amour inconditionnel, à la création.

« Le masculin sacré est lié à l’énergie solaire, à l’action, la volonté, à la passion, mais avec empathie, en laissant place aux émotions et en mettant cette intensité au service du bonheur collectif pour bâtir des sociétés en symbiose avec la nature. »

Pour aller plus loin, tout est dans Le Grand Livre du Féminin Sacré de Josée-Anne Sarazin-Côté aux éditions Marabout (25€)

Pourquoi parle-t-on autant de féminin sacré ?

Parce que depuis plusieurs siècles, l’énergie masculine domine nos sociétés et écrase l’énergie féminine. On ne parle pas ici de masculin sacré mais d’une énergie masculine déséquilibrée qui devient quête de puissance, de pouvoir, qui aime la séparation et la compétition. Il est important de ne pas mélanger les deux pour laisser toute sa place au masculin sacré, forme la plus pure et la plus parfaite de l’énergie masculine.

« Le modèle de l’homme véritable actuel est à l’opposé de ce qu’il devrait être. On considère qu’il est fort physiquement et psychologiquement, musclé, qu’il ne pleure pas, qu’il ne montre pas ses émotions, dirige, manipule et même oppresse la femme, subvient aux besoins de la famille, mène une grande carrière, etc. Des millions d’hommes ont été éduqués au nom de ces principes et ont reproduit ce schéma avec leurs garçons et ainsi de suite. »

Comment réveiller son masculin sacré ?

Josée-Anne Sarazin-Côté propose plusieurs axes de développement, notamment :

  1. Explorer sa relation aux hommes : faire la paix avec cette énergie, accéder à la compassion et au pardon pour comprendre la différence entre énergie masculine négative et masculin sacré.
  2. Se défaire des idées préconçues : prendre le temps de reconnaîtres nos fausses croyances envers le masculin, questionner le modèle qui nous a été transmis et reconnaitre l’homme véritable dans son masculin sacré (un homme qui pleure, qui exprime ses émotions, qui utilise son pouvoir personnel et sa force intérieure au service des autres…)
  3. S’entourer d’hommes sains en cotoyant des modèles masculins équilibrés et en nous éloignant de la masculinité toxique. Parmi les personnalités masculines érigées en modèles, Josée-Anne Sarazin-Côté propose : Adyashanti, Ackhart Tolle, Mooji, le dalaï-lama…
  4. Eveiller son guerrier intérieur : attention, on ne vous parle pas de violence, de domination ou de compétition. Le guerrier intérieur est le défenseur de notre âme, il apporte confiance en soi, courage, fierté envers soi, authenticité, volonté.

Et les hommes dans tout ça ?

Refuser l’énergie féminine chez les hommes mène droit à une masculinité toxique ! « Il faut leur réapprendre qu’ils ont le droit de pleurer, de ressentir une gamme d’émotions, qu’ils n’ont pas à se battre pour prouver quoi que ce soit et qu’ils peuvent choisir un modèle différent de celui qui a été traditionnellement transmis. »

 

Un beau message à faire passer…

 

Team Prescription

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
300
  Subscribe  
Me notifier des