N

Nos coeurs battent pour Elise Chalmin !

Il fallait y penser… Un T-shirt avec deux coeurs trop mignons sur nos nénés, c’est l’idée toute simple et en même temps géniale d’Elise Chalmin qui lance sa marque il y a 3 ans grâce au succès fou de cette première pièce ! Rencontre avec la jeune créatrice qui signe cet été une super collab’ de maillots de bain avec Albertine…

Tu as monté ta boîte en 2015 à la suite d’étude en illustration, sacré pari !

Oui ! J’ai toujours été passionnée par la mode. J’ai fait deux ans de prépa d’illustration et ensuite je suis partie à Londres à l’Université. C’était très libre et génial, car l’école avait beaucoup de moyens. En troisième année, j’ai bossé sur un tout dernier projet et je me suis focalisée sur l’imprimé des vêtements, en m’associant à une amie étudiante en photographie. Ca m’a forcé à pousser la réflexion. Il y avait une vraie histoire derrière chaque imprimé. Je me suis vraiment éclatée parce que j’avais trouvé ma voie. J’ai décidé, parce que je suis têtue, de créer une marque avec autour un site, une vidéo, une histoire sur l’imprimé, ce qui n’était pas du tout demandé par mes professeurs ! J’ai appris à coudre et j’ai fait ça toute seule dans mon appart à Londres.

Comment es-tu passée du projet d’étude à la création d’entreprise ?

De retour de Londres, je suis partie à Biarritz pour passer le permis. J’en ai profité pour actualiser mon site en ajoutant des pochettes, des tote bags… Et ça a commencé à prendre. J’ai démarché toutes les journalistes mode et elles ont vraiment kiffé. En septembre 2014, j’ai décidé de me lancer à fond dans ce projet.  

On a beaucoup dit que tu as redonné vie au pattern…

C’est vrai qu’à l’époque le pattern était beaucoup moins à la mode que maintenant ! Il y a eu un vrai boum avec mon T-shirt avec les coeurs sur la poitrine en octobre 2016. J’ai dû faire moi-même tous les paquets et j’en ai vraiment beaucoup vendu. J’ai toujours aimé le motif du coeur.

La forme une pièce avec sa belle échancrure dans le dos met en valeur nos jolies fesses et notre cambrure.

Tu t’es fait énormément copier ce motif des coeurs sur la poitrine, comment réagis-tu ?

Je n’ai pas inventé le cache-téton, tout le monde peut imaginer des T-shirts avec le principe des motifs sur la poitrine, mais quand il s’agit d’un coeur, ça me saoule ! Au début, je ne disais rien et cela a commencé à prendre une trop grosse ampleur. Maintenant j’ai une fille qui s’occupe de ça et qui fait du droit intellectuel pour nous protéger de ce genre de vol. 

Tu as commencé seule, comment as-tu gérer la charge de travail qui t’est tombée dessus d’un coup ?

Mon copain vivait à Bruxelles, donc je ne voyais personne ! (rires) Plus sérieusement, ça a été vraiment dur. J’avais 500 commandes par mois… Ce qui est énorme pour une petite marque quand tu dois tout coudre, faire les paquets et les déposer à la Poste, seule. En revanche, il y a un truc auquel je ne dérogeais jamais : je ne bossais JAMAIS le week-end. Maintenant je suis vraiment aidée, mon équipe est géniale. On est dans un vrai bureau. J’ai balancé ma machine à coudre ! (rires)

Au départ, le message n’est pas du tout féministe, c’est inspiré de nos relations avec les autres, nos mecs… Tout simplement.

Le thème de l’amour et du féminisme sont très présents dans tes vêtements… Tu as des messages à faire passer ? 

Pas spécialement. Je pense surtout que c’est parce que je deviens hyper râleuse ! (rires) Quand tu as des déceptions au bout d’un moment, tu te dis merde ! Au départ, le message n’est pas du tout féministe, c’est inspiré de nos relations avec les autres, nos mecs… Tout simplement. Par exemple, le plan cul ne m’intéresse pas, j’ai donc imaginé un T-shirt Plan Coeur ! Ce qui est cool c’est que beaucoup de nanas s’y reconnaissent. 

Quel lien entretiens-tu avec ta communauté ? 

Je suis assez timide en fait. Je sais que c’est important que les marques soient incarnées et les filles qui aiment ma marque apprécient d’en savoir un peu plus sur sa créatrice mais je ne mets plus trop de photos privées. J’ai envie de leur laisser plus d’espace et que ce soit ma communauté qui incarne ma marque !

Où peut-on acheter tes créations ? 

Sur mon site évidemment, aux Galeries Lafayette, chez l’Exception et dans pas mal de petites boutiques, des concepts stores. On est à Hong Kong, Singapour, Montréal !

Quelle est l’égérie de tes rêves ? 

Sienna Miller ! J’adore Aymeline Valade aussi, c’est une nana cool, détente, j’aime bien sa personnalité ou Camille Rowe ! 

Pour cet été, tu signes une collab’ avec Albertine, parle-nous de ce beau projet !

On avait déjà travaillé avec l’équipe d’Albertine sur 3 modèles de maillots de bain il y a deux étés, qui avaient cartonné et comme l’an dernier, beaucoup de monde nous ont réclamé des modèles, on a décidé de renouveler l’expérience ! La forme une pièce avec sa belle échancrure dans le dos met en valeur nos jolies fesses et notre cambrure. Ils sont disponibles dans trois couleurs éclatantes : jaune, rose et bleu. On s’imagine passer tout l’été avec, surtout le soir, associé à notre short en jean préféré. Attention le stock s’enflamme !

Que nous prépares-tu pour la rentrée ?

Une jolie collaboration qui sortira en septembre, de chaussures encore ! On ne peut pas encore dévoiler le nom de la marque 😉

 

 

CategoriesNon classé

Poster un Commentaire

avatar
300

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de