N

Nouvelle érotique « La Surprise du chef » de Fabien Muller – Chapitre 1

Le Prescripteur vous présente sa nouvelle érotique, « La Surprise du chef » en trois chapitres écrite par Fabien Muller exclusivement pour vous chères lectrices… A dévorer entre deux réunions, ou tranquillou sous la couette…

« La Surprise du Chef » – Chapitre 1

Elsa soupire, expulsant quelques volutes de vapeur d’eau, puis ramasse le numéro censé indiquer son adresse par terre, tandis qu’une neige en chute lente ambitionne de l’aveugler. Cette année débute comme la précédente a terminé : dans un froid sec sibérien. Cela fait plusieurs semaines désormais que la ville est recouverte de cette meringue uniforme qui ravit les enfants et dissimule les voitures aux yeux des habitants. Le soleil rasant achève de rendre le monde illisible.

Et pour la énième fois, ce stupide 11bis en métal est sur le sol. Elsa tente de se rappeler combien de fois elle a dit à Edouard de le refixer convenablement à la porte. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas bricoleur. Et pourtant, le corps d’Elsa peut témoigner qu’il sait se servir de ses doigts. Elle frissonne tout à coup. Non pas à cause du froid mais au souvenir de la nuit dernière pendant laquelle ces fameux doigts l’avaient explorée de longues minutes avant qu’elle ne cède sous l’extase.

Cependant, bien que ses mains soient expertes en matière d’anatomie – dans sa version féminine –, Edouard devient maladroit comme un enfant dont on aurait cassé les membres supérieurs dès lors qu’il s’agit de planter un clou. Elsa sourit en repensant à Edouard essayant de monter une armoire (de mémoire, c’était l’armoire qui avait gagné).

Elle rentre se mettre au chaud, le journal – qu’elle était allée chercher dehors – trempé et le numéro en métal sous le bras, tout en grommelant pour elle-même qu’elle va encore retrouver son courrier chez le voisin – qui ne trouvera rien de mieux à faire que de reluquer ses seins avec concentration pendant qu’elle luttera pour écourter la conversation. Il lui revient cependant qu’il est parti quelques jours à l’étranger laissant sa bimbo de femme seule dans sa grande maison. Elle chasse ces pensées inintéressantes de son esprit et laisse la douce chaleur de son foyer la pénétrer.

Son téléphone vibre tandis qu’elle ferme la porte. Elle regarde l’écran. En parlant du loup maladroit… c’est l’heure de son appel matinal. Il a dû arriver au bureau. Et comme elle vient de finir son café, le timing est parfait : le moment idéal pour se dire que l’on pense à l’autre.

— Coucou mon doudou d’amour, dit-elle d’une voix encore un peu endormie.

— Salut ma puce, ça roule ?

— A part que j’ai encore retrouvé le numéro de la porte d’entrée dans la neige, ça va pas mal… tu devais pas le refixer ?

— Ah… oui. Ecoute, pour me faire pardonner, je te fais une surprise pour la Saint-Valentin

— Une surprise ?… dis m’en plus.

— Non, non, surtout pas. C’est une vraie surprise, rétorque-t-il espiègle avant d’égrainer leurs petits mots d’amoureux et de raccrocher, sans doute content de son effet.

Et quel effet ! Elsa est tout à coup bien réveillée. Une vraie pile électrique, elle passe de pièce en pièce en s’interrogeant sur la nature de la surprise qui l’attend. La première surprise est que son homme connaît la date du 14 février. Elle pensait vraiment que cela ne signifiait pas grand-chose pour lui et elle en sourit d’aise.

Ensuite, elle repense à leurs longues conversations récentes pendant lesquelles elle lui expliquait qu’elle souhaitait expérimenter de nouvelles pratiques à deux… ou à plus !

Elle est persuadée qu’il s’agit de cela. Elle attrape son ordinateur portable et navigue directement sur un site porno. Sa main glisse sous son bas de pyjama et commence à caresser la dentelle de sa culotte… La matinée risque d’être pleine de promesses.

Envie de lire la suite ?

Nouvelle érotique « La Surprise du chef » de Fabien Muller – Chapitre 2 !

Illustrations Hilaire Baud.

CategoriesNon classé

Poster un Commentaire

avatar
300

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de