O

On a testé la cryothérapie capillaire !

Coup de frais sur nos tifs : à Paris, le salon R’factory du talentueux Gianni Coppa, propose une nouvelle technique pour restaurer profondément la fibre capillaire : la cryothérapie capillaire. Vegan, non invasive et ne modifiant pas la structure du cheveu, elle est issue du principe de cryothérapie et consiste en une quasi-congélation de nos cheveux… évidemment, on a voulu tester !

On a toutes entendu parler de la cryothérapie pour le corps, agissant sur la fermeté des tissus ou l’aspect de la peau. Et cette utilisation du froid, inspirée de techniques de soins ancestrales, est loin d’avoir montré tous ses bienfaits ! Déjà utilisée en esthétique pour aider à l’amincissement et au rajeunissement, en méthode de récupération pour les sportifs ou antalgique pour les problèmes de circulation sanguine, elle s’applique aussi désormais aux cheveux.

Eprouvés par nos quotidiens stressants, la pollution, le soleil, les brushings, colorations ou encore lissages à répétitions, nos cheveux s’épuisent et deviennent souvent plus fins et vaporeux. Pour leur redonner tonus et santé, Gianni Coppa nous propose donc un soin à la pointe de la tendance, agissant de l’intérieur à l’extérieur du cheveu et (cerise sur le gâteau) plutôt très efficace !

L’idée de la cryothérapie capillaire

Un soin à base de collagène, d’açaï et d’acide hyaluronique (et adapté en salon en fonction de nos problématiques capillaires), que l’on va faire pénétrer dans la fibre à l’aide d’un fer à lisser nouvelle génération puisque froid, voire très froid (-16°C) et qui va donc venir nourrir, réparer le cheveu très intensément, mais aussi lui assurer une brillance intense et une protection renforcée pendant quelques semaines.

Ça se passe comment

Une fibre en bon état est naturellement hydrophobe (elle repousse l’eau), alors qu’une fibre endommagée devient hydrophile. Avec ce soin cryo, on vient rétablir et maintenir la barrière naturelle des cheveux qui la protège de l’eau.

Gianni Coppa

Ce soin permet concrètement :

  • d’augmenter la lubrification entre les fibres ;
  • d’offrir à la matière une meilleure absorption des nutriments ;
  • une reconstruction globale.

Les étapes de la cryothérapie capillaire

  1. En arrivant au salon, on passe au bac. Un shampoing (clean évidemment) est d’abord effectué pour ouvrir les écailles et préparer le cheveu.
  2. Mèche après mèche et sur cheveux humides, Gianni applique ensuite le soin vegan et le laisse poser quelques instants.
  3. Puis c’est le moment du lisseur à froid sur lequel on aperçoit clairement quelques cristaux se former rapidement ! Il est appliqué méthodiquement sur chaque mèche et vient lisser la matière capillaire. Une fois toute la chevelure faite, rinçage léger pour éliminer l’excédent de soin et ne reste plus qu’à passer au brush !

Des résultats immédiats 

Une matière plus dense, gorgée de vie et toute douce, c’est ce qui interpelle dès la fin du soin qui ne dure en plus qu’une petite heure, brush compris.

Après quelques jours et les premiers shampoings, la chevelure garde cet aspect soyeux, gainé et brillant. Elle est plus facile à coiffer et semble revitalisée. Prévue pour protéger la matière pendant 4 à 6 semaines, cette cryo est adaptée à tous les types de cheveux, sans temps de pose et n’oblige pas à éviter les fers à lisser, colorations ou même les lavages pendant quelques jours (contrairement au Botox capillaire), ce qui nous fait dire que ce petit coup de fraîcheur sur la fibre a tout pour réchauffer nos looks capillaires d’hiver et plus si affinité …

A partir de 130 euros – R’Factory 3 rue des Favorites 75015 Paris – 0148287695

CategoriesNon classé

Poster un Commentaire

avatar
300

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de