R

Refyld : l’avenir de la cosmétique rechargeable ?

Lancé par Debora et Baptiste, Refyld est la marque de cosmétique rechargeable qui pousse aujourd’hui le défi du zéro déchet et zéro plastique très, très loin ! Avec des packs en verre de qualité et des recharges en papier hermétiques (oui oui !), Refyld propose une autre manière de consommer beauté. Rencontre avec Debora qui rappelle, avec optimisme, qu’il nous reste 3 ans pour changer les choses !

Tu as lancé avec Baptiste en 2020 Refyld : une marque de cosmétiques rechargeables. Que faisiez-vous avant ?

Avant de m’associer à Baptiste, je crée à 20 ans l’un des premiers slow-média français pour questionner les changemakers sur leurs pratiques. J’écris ensuite en tant que journaliste, pour différents médias afin de comprendre notre société. Puis en 2017, je me lance dans la réalisation d’un documentaire et j’embarque Baptiste dans cette première aventure entrepreneuriale. Nous partons à la rencontre de cette génération qui s’engage aujourd’hui pour demain et interrogeons notre rapport à l’alimentation, à la mode, aux objets qui nous entourent… En fait, je tire le fil qui, depuis quelques années ne m’a jamais quitté : par où commencer ? Dans cette quête de réponses, nous lançons notre second projet en commun : une marketplace dédiée au mode de vie zéro déchet, avec un focus sur les produits cosmétique. Au fil du temps, nous nous aperçevons du manque de solutions entre les produits solides et les produits conventionnels. Après 2 ans de marketplace, à sourcer et rencontrer une multitude d’acteurs de la cosmétique et aux côtés de notre première communauté, nous lançons Refyld.

Refyld est une réponse à toutes nos questions, une marque facilitatrice, militante et clé en main qui s’adresse au plus grand nombre pour faire naître le changement en chacun de nous.

Debora, co-fondatrice de Refyld

Refyld a une approche écologique poussée puisque vous bânissez le plastique de votre business modèle : comment avez-vous réussi à mettre au point des recharges 100% papier ?

Chaque année en France, on compte plus de 75 millions de tonnes de déchets liés aux produits cosmétiques.

Debora, co-fondatrice de Refyld

Un constat qui s’explique par notre surconsommation mais aussi par le côté « tout jetable » du modèle dans lequel nous évoluons depuis de nombreuses années. Pour ça, une seule solution : couper le plastique à sa source.

Grâce à l’expertise de Baptiste en éco-conception et à son histoire familiale (plus de 120 dans l’industrie papetière) nous avons réussi à mettre au point la première recharge en papier, capable de contenir une formule aqueuse.

Debora, co-fondatrice de Refyld

Notre volonté ? Permettre à tous nos clients de recharger leurs flacons en verre renfoncé à l’infini. Cette recharge se recycle aujourd’hui avec les papiers et cartons et même si elle constitue en soi un déchet, elle permet déjà de stopper l’usage du plastique.

Aujourd’hui, beaucoup de marques se contentent de limiter le “mauvais” et ne pas se donner les moyens de faire bien dès le départ. Cette éco-incompétence ne permettra pas réellement de changer les choses. Il est nécessaire de s’inscrire dans un tout autre schéma, celui où le concept de gaspillage et de déchet n’existe plus !

Debora, co-fondatrice de Refyld

Vous êtes engagés dans le made in France tout en promettant des prix abordables : comment y parvenez-vous ?

Grâce à notre modèle direct-to-consumer, qui nous permet de supprimer tous les intermédiaires « inutiles »… Mais aussi et surtout, grâce à notre communauté : dès le lancement de Refyld, lors de notre campagne de crowdfunding, notre communauté à répondu présente, ce qui nous a permis de travailler nos volumes et donc de proposer des prix abordables. Nous sommes convaincus de la force du collectif pour faire bouger les choses !

Vous êtes distribué en ligne mais aussi dans des boutiques en France, et même à l’étranger (Royaume Uni et Pologne) : exporter est aussi votre ambition ?

Notre ambition est de permettre au plus grand nombre de pouvoir se questionner pour mieux s’engager… Et si cette ambition doit nous porter à l’étranger, pourquoi pas, mais nous sommes adeptes du « moins mais mieux » et très attentifs à notre impact carbone… Alors on prendra le temps de bien y réfléchir 😉.

Vous avez démarré avec une gamme comprenant savon, shampoing, après-shampoing, dentifrice et déodorant. C’est quoi la suite ?

Notre mission chez Refyld c’est de proposer des bons basiques, de qualité, accessibles à tous, et adaptés à toute la famille de 7 à 77 ans. La suite ? Ce sera les produits de soin, toujours rechargeables.

Quel est le plus grand défi de la marque aujourd’hui ?

Inciter le plus grand nombre à questionner son quotidien, pour mieux s’engager !

Les plus grands scientifiques sont unanimes : si nous ne changeons pas de trajectoire d’ici 3 ans, la dynamique d’irréversibilité sera trop forte pour que, face au dérèglement climatique, l’intervention des êtres humains soit efficace. Cela ne veut pas dire pour autant que ce sera la fin du monde, cela veut dire que ces 3 prochaines années constituent l’espace qu’il nous reste pour cultiver le champ des possibles. Chaque génération a son combat, voici le nôtre.

Debora, co-fondatrice de Refyld

Découvrez les produits Refyld !

CategoriesGREEN WEEK

1
Poster un Commentaire

avatar
300
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] écolo ? Parce qu’il dispose d’éco-recharges qui utilisent 90% d’emballage en moins que les produits d’origine ! Côté formule, on […]