R

Rentrée littéraire 2021 : trois romans à ne pas rater

En cette rentrée littéraire 2021, ce sont 521 romans qui seront publiés entre fin août et fin septembre : de quoi passer des heures au rayon « Nouveautés » de votre librairie préférée ! Chez Le Prescripteur, on a déjà une petite idée des livres qu’il serait dommage de rater : découvrez nos trois coups de cœur.

* Le plus moderne : L’amour par temps de crise de Daniela Krien (Ed.Albin Michel)

L’autrice de ce roman a beau être allemande, ses héroïnes pourraient bien être vos voisines, vos meilleures amies ou vos sœurs tant leurs combats, leurs peines et leurs questionnements sont emblématiques de ceux qu’expérimentent les femmes de la société d’aujourd’hui. Le couple de Paula a explosé après la perte d’un enfant. Judith a une carrière qui suscite l’admiration et aucun homme des sites de rencontre qu’elle fréquente ne trouve grâce à ses yeux. Brida est écrivaine et elle est tiraillée car elle vit son statut de mère comme un frein à sa créativité. Malika a été trompée par l’homme de sa vie. Et Jorinde porte un enfant qui n’est pas de son mari. Au gré d’un style sobre et efficace, le fil se tend entre les histoires et les destins s’emboîtent, livrant une cartographie troublante de la vie amoureuse des femmes du 21ème siècle.

Pour qui ?

Celles qui veulent se laisser bercer par des histoires de cœur analysées finement.

* Le plus  torturé : Six pieds sur terre d’Antoine Dole (Ed. Robert Laffont)

C’est sous le pseudonyme de Mr Tan qu’Antoine Dole est devenu l’un des auteurs à succès de la BD jeunesse avec sa série Mortelle Adèle. Et pour ce premier roman de littérature générale, l’écrivain se taille immédiatement une place dans la cour des grands : Six pieds sur terre appartient à la catégorie des livres tranchants qui décrivent les destins les plus fragiles avec une âpreté qui confère à la poésie. D’une écriture ciselée, il retrace le parcours de Jérémy et Camille, qui évoluent en parallèle chapitre après chapitre. L’amour est fort entre eux mais si Camille est ancrée et lumineuse, Jérémy se débat dans un océan de noirceur toujours plus déchaîné… Antoine Dole excelle à nous conter la dépression, l’envie d’enfant, les peurs qui grondent et les vies qui se heurtent pour se frayer un chemin jusqu’à la lumière. Un vrai bijou !

Pour qui ?

Celles qui aiment tout comprendre à la psychologie des personnages du roman qu’elles ont entre les mains.

Rentrée littéraire – Nos 3 coups de coeur !

* Le plus hybride : True Story de Kate Reed Petty (Ed. Gallmeister)

Avec ce roman étonnant qui peut déstabiliser tant on bascule sans cesse entre différents genres (narrateurs qui se succèdent, brouillons de lettres manuscrites, échanges de mails, etc.), l’autrice traite un sujet délicat : l’impact que peut avoir une rumeur, sur ceux qui en sont à l’origine comme sur ceux sur qui elle porte. En s’éloignant d’une forme classique, Kate Reed Petty déstabilise le lecteur et le plonge dans le chaos provoqué par une soirée d’été où la ligne entre vantardises de lycéens et agression sexuelle reste floue. Et si la vérité est toujours ambigüe quinze ans plus tard pour Alice (la supposée victime),  les conséquences sur tous les protagonistes impliqués sont, elles, bien tangibles. On tâtonne au fil des chapitres, croyant démêler le vrai du faux et découvrant petit à petit à quel point les destins des personnages se sont façonnés en conséquence de cette fameuse rumeur qui a pris corps dans leur adolescence. Un roman prenant et subtilement construit, qui vous promène jusqu’à la dernière page !      

Pour qui ?

Celles qui aiment qu’un livre les surprenne.

CategoriesNon classé

Poster un Commentaire

avatar
300

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de