T

The Good Project : le pop up de la consommation responsable ouvre ce week-end à Paris !

Coucou c’est nous !


Le Prescripteur, c’est le magazine féminin créé par Prescription Lab pour vous parler beauté sans niaiserie, mode sans complexe et vous présenter des femmes et des hommes sans limite !

S’abonner au Prescripteur papier


Recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres Le Prescripteur glissé dans la box beauté Prescription Lab !

Il ouvre ses portes juste le temps d’un week-end : The Good Project propose les samedi 5 et dimanche 6 octobre, dans un grand appartement hausmanien, de découvrir les acteurs engagés pour une consommation plus responsable dans les secteurs mode, beauté et lifestyle. A l’origine de ce grand rassemblement : Myriam, fondatice du Byoo Store, un e-shop de mode éthique. L’entrée est gratuite et le programme fort tentant : conférences, DIY pou réaliser son propre savon, recycler ses collants. On s’y retrouve ?

Qui es-tu Myriam ?

Haha vaste question ! Pour faire simple et court : j’ai 27 ans, je suis française expatriée à Luxembourg depuis 2014. Après des études assez classiques en Ecole de Commerce (Skema) j’ai intégré un Cabinet de Conseil en Organisation et Performance des Entreprises. C’était intéressant mais je n’étais pas du tout passionnée par ce que je faisais et surtout je n’y trouvais aucun sens. A 20 ans, j’ai compris que le seul moyen de m’épanouir professionnellement était de lancer mon projet. L’entrepreneuriat était la seule chose qui me donnait envie et cela s’est confirmé au fur et à mesure des années et au gré de mes différentes expériences professionnelles toutes relativement décevantes.

Aujourd’hui, je mène de front deux activités : mon projet entrepreneurial avec Byoo Store et mon activité professionnelle à temps plein (Consultante en Recrutement). J’ai un rythme assez fou mais j’adore ça ! (Je crois que je suis un peu hyperactive…)

A quand remonte la création de Byoo Store ?

L’idée d’un projet entrepreneurial porteur de sens a commencé à émerger dans mon esprit alors que cela faisait 1 an que je travaillais comme Consultante en Organisation et Performance des Entreprises. C’était mon premier emploi post-études et je ne m’y retrouvais pas du tout. J’étais las d’aller travailler alors que cela ne me ressemble pas. Ce fut une grosse période de doutes et de remises en question sur moi, ma vie, mes envies, mes ambitions etc. Je passais beaucoup de temps à me renseigner en ligne sur différents mouvements grandissants comme le véganisme ou le minimalisme. Je visionnais pas mal de documentaires sur Netflix et je suis tombée sur The True Cost, un court-métrage qui met en lumière les dérives négatives de l’industrie de la mode, au niveau social et environnemental. Ca a été une révélation, réellement ! Passionnée depuis toujours par la mode, j’ai pris une énorme claque et ça m’a paru évident de devoir agir à mon échelle. Byoo Store réunit tout ce dont j’avais et j’ai besoin et envie : mon envie d’entreprendre, ma passion pour la mode et surtout mon besoin d’agir positivement pour notre Société.

Quelles sont les valeurs défendues au travers de ton projet ?

A travers Byoo Store, notre volonté est de promouvoir et démocratiser la mode responsable pour en faire la norme. Nous avons voulu réunir les plus belles marques de créateurs engagés sur une seule et même plateforme avec plusieurs objectifs : faciliter leur accès par le grand public, offrir plus de visibilité à ces marques indépendantes qui se battent pour un monde meilleur et qui méritent d’être (re)connues pour leurs actions positives, et enfin prouver que la mode éthique peut être belle, tendance et stylée !

Nous faisons partis de cette jeune génération qui souhaite faire évoluer les mentalités en proposant des alternatives accessibles. Les valeurs que nous prônons sont des valeurs humaines liées au respect des autres, à la bienveillance et à l’équité ; et des valeurs éthiques d’éco-responsabilités.

Quels sont les critères de sélection des marques de votre concept store en ligne ?

Premièrement, il faut que la marque réponde à notre vision de l’engagement social et environnemental. Nous avons défini notre propre charte éthique qui comprend plusieurs critères socio-environnementaux : produits vegans, démarche sociale, mise en place d’actions éco-responsables, fabrication équitable, production made in Europe, utilisation de matières recyclées/upcyclées, utilisation de matières naturelles et/ou biologiques. Pour rejoindre Byoo Store, une marque doit s’inscrire dans minimum 2 de ces démarches.

Ensuite, la marque doit bien entendu faire preuve de transparence, qui est notre maître mot pour offrir le plus d’informations possibles à nos clients. Nous souhaitons que chaque consommateur Byoo Store fasse des choix éclairés et sache exactement ce qu’il achète.

Last but not least, l’image et l’identité de la marque font parti intégrantes de nos critères de sélection. Nous souhaitons faire de Byoo Store une référence mode éthique et cela passe par une sélection pointue de pièces tendances pour séduire les plus férues de mode. Nous attachons également beaucoup d’importance à l’histoire des créateurs et à leur univers créatif et artistique.

© Balzac Paris

Tu organises ce week-end The Good Project : un concept store éphémère autour de la mode responsable. Que souhaites-tu proposer à tes visiteurs ?

C’est un événement que j’organise avec The Alleah, le premier magazine en ligne entièrement dédié à la mode responsable. Nous avons souhaité nous associer pour lancer un événement unique à Paris car nous avons la même vision de la mode responsable.

The Good Project est le rendez-vous post fashion-week qui invite à une consommation plus raisonnée et raisonnable. Nous souhaitons faire de cet événement un rendez-vous « slow-living » et « sustainable fashion ». Concrètement, nous réunissons une 30n de créateurs engagés dans l’univers de la mode, beauté et lifestyle. Nous organisons également des conférences sur la mode responsable ainsi que des ateliers DIY et upcycling.

Ateliers DIY, conférences, cours de yoga… Les places sont-elles limitées ?

Nous avons la chance d’avoir trouvé un superbe appartement Haussmanien de plus de 250m2 en plein cœur de Paris. Nous comptons bien en faire profiter le plus de personnes possibles ! J L’événement est donc ouvert à tous et gratuit. Seuls les ateliers nécessitent une réservation car les places sont limitées.  Le programme des ateliers est le même samedi et dimanche. Nous proposons un atelier « Faire sa broche fleurie » à 11h, un atelier « Faire sa lessive » à 14h et enfin un atelier « Recycler ses collants » à 16h. Pour réserver sa place, il suffit simplement de nous écrire à thegoodproject.tgp@gmail.com en nous indiquant l’atelier et le jour souhaités.

Est-ce le début d’un rendez-vous périodique avec les Parisiens ?

Absolument ! C’est une première édition mais nous comptons bien renouveler l’expérience. Léa, la fondatrice de The Alleah, et moi-même souhaitons élever la mode éthique à Paris à un autre niveau. Nous avons pleins d’idées et avons hâte de pouvoir mettre tout ça en place. Mais chaque chose en son temps J (mon hyperactivité qui me rattrappe haha..) A suivre donc.. 😉

Ton mantra dans la vie…

« Quand on veut on peut » et « Souris à la vie et la vie te sourira ».

Réservez gratuitement vos billets d’entrée !

Team Prescription

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
300
  Subscribe  
Me notifier des